En parlant de Mademoiselle Butterfly

par Amalia

Te revoilà donc, petite autre Jézabel ! J’en suis heureuse, et heureuse aussi de t’avoir tant émue avec mon texte. Maintenant, en ce qui concerne une éventuelle opération sur ta vulve, je n’en verrais qu’une : un déluge de nouvelles caresses à la fois superficielles et profondes, jusqu’à l’explosion ou l’implosion (au choix). J’embrasse ta bouche avec lubricité...
PS : Pourquoi les femmes sont-elles plus dissertes que les hommes avec moi .A vrai dire, je ne sais pas exactement. Peut-être parce qu’elles sentent en moi une soeur en luxure, une tendre et attentive complice. En tout cas, je suis aux anges qu’elles partagent avec moi les tempétueux mais délicieux orages de leur ventre...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.