En parlant de Mademoiselle Butterfly

par Amalia

Hou là là, Séléna ! Je suis aux anges que mademoiselle Papillon t’ait plu autant et qu’elle ait su t’amener à te câliner la vulve et le clito. Tes orgasmes sont la plus belle récompense à mon travail d’écrivaine, et je te remercie du fond du coeur (et du ventre...) de me l’offrir ainsi. J’embrasse tes lèvres, avidement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.