En parlant de Mademoiselle Butterfly

par Armelle

C’est en lisant vos textes qu’on saisit parfaitement la différence entre l’érotisme et la por...phie (fais chier, ce filtre anti-spam !) . Autant la por...phie me laisse froide et me paraît infantile et risible, autant l’érotisme (et le vôtre en particulier) m’émeut et fait naître dans ma tête et mon vagin d’irrésistibles envies de me faire jouir, chose que j’ai accomplie, d’ailleurs, à l’aide d’un joli gode, cadeau de mon ami, qui m’a amenée à un orgasme incroyable qui m’a ébranlé des pieds à la tête, en passant naturellement par mon très sensible con. Je vous en remercie, ravissante Amalia, et (vous allez vous moquer !) je me prosterne devant votre fente, fente que j’imagine des plus douillettes et des plus veloutées...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.