En parlant de UNE HISTOIRE IMPUDIQUE

par Amalia

Ma petite chérie, tes messages sont toujours pour moi une fête. Je t’adore, toi, ta Lucile et ta marmotte ! Et je t’assure que je n’ai jamais pensé à te prendre pour une bécasse. Bien au contraire. Comprends, je t’en prie, que tu m’es chère et que tu restes l’une de mes lectrices préférées. Mon ventre et mes nénés te sont extrêmemnt reconnaissants de tes baisers, et j’embrasse ta jeune bouche avec la langue. Je t’adore, petite fée !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.