En parlant de UNE HISTOIRE IMPUDIQUE

par Amalia

Salut, ’tite Jézabel ! Je suis heureuse que ma nouvelle t’ait tant émue. Je suis peut-être un peu sotte, mais je craignais (je ne sais pourquoi) que tu n’aies pas autant de plaisir à la lire que ma "Julie". Merci, merci, ma puce, pour tes félicitations, et je suis très heureuse que tu me trouves aussi excitante. C’est un compliment que j’apprécie beaucoup.
Dis-moi, ma chérie, j’aimerais bien savoir ce que pense Lucile de ma littérature. Ne peut-elle me faire un petit message ? Dans cette espérance, j’embrasse avec affection et luxure ta marmotte !...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.