En parlant de QUELQUES JOURS DANS LA VIE DE JULIE

par Amalia

Mon cher ludion, comment pourrais-je ne pas être comblée par votre si généreux commentaire ? Je ne vois pas... Et c’est pourquoi je suis comblée, et même au-delà de toutes mesures (ce n’est pas encore l’orgasme tellurique, mais ça en approche dangereusement...). Merci, cher Pierre, pour votre gentillesse, votre amitié et votre admiration. Et un baiser pour vous, très cher (j’aime beaucoup les hommes barbus).
PS : Un nouveau ’tit truc de mézigue paraît demain vendredi sur le site. Si le coeur vous en dit...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.