En parlant de QUELQUES JOURS DANS LA VIE DE JULIE

par Amalia

Chère Jézabel, je reçois ton tout doux bisou avec plaisir et reconnaissance, et je t’adresse le même, agrémenté de mille et une tendres et lascives coquineries ! Je viens d’apprendre que mon prochain truc paraîtra vendredi. J’espère qu’il te mettra au coeur et à la fente une jolie symphonie. Je t’embrasse, petit coeur.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.