En parlant de QUELQUES JOURS DANS LA VIE DE JULIE

par Amalia

Chère petite Jézabel, je suis très heureuse d’avoir des nouvelles de toi. Et ravie de lire que tes amours avec Lucile vont bon train et que, pour une modeste part, je ne suis pas étrangère à la chose. Donnez-vous bien du plaisir, toutes les deux, mes petites amours, c’est toujours ça que l’ennemi n’aura pas ! Pour ton information, ma belle, je m’apprête à publier un nouveau machin-truc sur ce site. J’espère que tu auras envie de le lire (en compagnie de ta cousine) et qu’il vous mettra au ventre des envies de vous faire plaisir. Je t’embrasse, mon petit coeur, avec la langue.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.