En parlant de QUELQUES JOURS DANS LA VIE DE JULIE

par Amalia Aguirre

Chère Rachel, ravie je suis, plus que tout, de vous avoir si tant tellement remuée. J’imagine volontiers que vous vous êtes donné bien du plaisir en me lisant, vous la fervente de l’autoérotisme. Je partage bien évidemment votre façon de voir : c’est vrai que la masturbation est, pour reprendre vos termes, un fabuleux espace de liberté. Vous cherchez à convaincre une convaincue !!!
Je vous embrasse très tendrement, en vous remerciant de votre si joli commentaire sur mon écriture.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.