En parlant de QUELQUES JOURS DANS LA VIE DE JULIE

par Rachel

Chère Amalia, je suis une adepte de la littérature érotique et , en dépit d’une vie amoureuse diverse et variée, je suis aussi une fervente de l’autoérotisme, que je considère comme un fabuleux espace de liberté. Je vous remercie donc de la lecture enthousiasmante que j’ai faite de votre livre. J’y ai découvert une représentation rare de l’acte sexuel propre à susciter le désir. J’ai lu aussi une écriture d’une grande beauté, disant avec justesse les fantasmes féminins. Quel plaisir m’a procuré votre oeuvre ! J’en suis encore toute remuée, délicieusement remuée.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.