En parlant de QUELQUES JOURS DANS LA VIE DE JULIE

par Annabel

Merci pour ton compliment, Amalia. (On peut se tutoyer, n’est-ce pas ?) Venant de toi, il me remplit de joie, et ton encouragement à me caresser et caresser encore sur ton livre m’excite plus que je ne saurais dire !!! Tu vas peut-être me trouver bizarroïde et étrangeoïdale (mais je ne pense pas du tout que cela te choquera), peut-être que ça va te sembler déplacé, mais je nous ressens, toi et moi, comme deux soeurs incestueuses que lieraient le même amour du plaisir et de la jouissance. Et trouveras-tu saugrenu si je te dis que je t’aime ? Amalia, des baisers, des baisers, une pluie de baisers rien que pour toi.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.