En parlant de QUELQUES JOURS DANS LA VIE DE JULIE

par Amalia Aguirre

Cher Aloïs, je vous remercie du fond du coeur pour votre commentaire si encourageant, qui me touche bien plus que je ne saurais dire, et je suis absolument ravie que mon interview ait su vous donner le sourire. Belle, sensuelle, intelligente et drôle, dites-vous. Suis-je véritablement tout cela ? Cela fait beaucoup de qualités pour une seule pauvre femme, ne trouvez-vous pas ? Quoiqu’il en soit, je puis vous assurer que je ne souffre aucunement de la haine des femmes ; au contraire, je vous avoue que, d’ordinaire, je m’entends parfaitement avec mes consoeurs, notre harmonie pouvant aller jusqu’à une bienheureuse complicité érotique et lubrique qui nous pousse alors dans de très tumultueux et très polissons embrasements.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.