En parlant de QUELQUES JOURS DANS LA VIE DE JULIE

par Rémy PHENIX

Bravo, chère Madame (ou Mademoiselle - personnellement, je pencherais pour Mademoiselle), pour ce morceau de bravoure mené de main de maître. Vous possédez de toute évidence, en mêlant les termes poétiques ou rares et les mots crus décrivant la divine fornication, un grand talent d’écrivain qui sait parfaitement manier la langue. On en redemande !...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.