En parlant de QUELQUES JOURS DANS LA VIE DE JULIE

par Kristel Vars

Chère Amalia (si je peux me permettre), quel plaisir j’ai trouvé à vous lire et, vous lisant, à me, comment dirais-je ? "doigter congrument la myrtille"... J’ai beaucoup apprécié le contraste entre votre style classique et la crudité des mots que vous employez pour décrire les frasques de votre si séduisante Julie. Les scènes érotiques en prennent un relief étonnant. J’ai beaucoup apprécié aussi que vos personnages existent, je veux dire par là qu’à l’inverse de ce qu’on trouve dans maints autres bouquins de ce genre, ils ne soient pas que de vagues ombres chinoises, dont la seule et désolante fonction est de s’envoyer en l’air comme des bêtes. Vous, vous possédez l’art de nous les rendre proches et réels. Je vous trouve un talent fou et j’espère que vous ne vous arrêterez pas à ce récit, que vous nous ferez profiter encore de votre écriture éminemment érotique, sensuelle, libidineuse, salace, lacive (je vous laisse le soin de rayer les mentions qui ne vous siéraient pas).
Je vous embrasse de tout coeur.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.