En parlant de Les Larmes des armes

par Jocelyne Meylan

Cher Jean-Paul
Tu as compris mon texte et ce qui m’a porté à l’écrire de façon si sensible et juste... oui j’ai craint la folie et l’ecriture M’a permis de poser à l’exterieur Ce qui m’agitait en tempêtes tumultueuses merci pour tes encouragements et ton soutien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.