Retrouver l’envie de nous retrouver

Jean Mativa (Auteur)

Publié le 16 octobre 2015

 sur une moyenne de 2 votes

Thème : Avant première

 Le mot de Jean Mativa pour Retrouver l’envie de nous retrouver

Retrouver l’envie de nous retrouver

Je commence sur un cadre général posant ce qui me semble remarquable autour de la question du changement, de l’autonomie, de notre libre arbitre avec la question de la « finitude » avant de situer l’importance de la socialisation dans l’évolution humaine, notre caractéristique culturelle et notre soif de liberté. A ce moment là je me lancerai sur l’hypertrophie du choix matérialiste et économique de notre société néo libérale et ces conséquences planétaires en particulier écologiques qui me semblent inséparables de notre avenir. Après la critique, des propositions qui montrerons l’importance de les vivre localement avant de les revendiquer pour les autres, de faire de la politique avant d’en parler, d’un projet de société qui peut partager les mêmes valeurs sans les appliquer forcément de façon uniforme en jouant le participatif et la société civique comme interlocuteur et acteur du représentatif en donnant vie, sens,… au législatif. Une proposition de donner au citoyen comme il le fait déjà une partie de l’initiative locale aux défis de rareté de la ressource, de la diminution inéducable du travail (activité subie) comme alternative au capital,… Un rôle moteur de la société civile, précurseur et seul levier possible face à l’autisme de l’oligarchie financière dominante et son projet suicidaire relayé par la pensée unique fataliste (on a tout essayé !!!). Vous oui, mais pour beaucoup de citoyens, ont peut vraiment agir ensemble pour changer vers « l’humanitude ».

Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Jean Mativa :

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Jean Mativa
" Après m’être sauvé de l’école, fait des petits boulots, j’ai trouvé ma voie comme « travailleur » social dans différents domaines de l’inclusion par le travail, le logement, la culture, maintenant responsable de centre social. J’ai aussi gouté aux joies et désillusions de la création d’activités dans le... "
  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.