La haine humiliée (2019)

Guy Landry Bouye (Auteur)

Nombre de pages : 404

Avis (0)

4 votes

Notre vidéo pour lire facilement

Thème : Policier et suspense

( Version du 29 septembre 2019 )

 Le mot de Guy Landry Bouye pour La haine humiliée

La haine humiliée

Drame familiale doublé d’un cheminement à intrigue, "La haine humiliée" se présente comme un voyage palpitant où suspense, romance et drame se joignent en créant chez le lecteur une incertitude sans cesse grandissante après chaque page.

Quatrième de couverture :

Elle venait de lui offrir sa virginité. Lui, la regardait dans les yeux sans battre les paupières, comme pour lui faire comprendre qu’il assumait pleinement les exigences liées à la place privilégiée qu’elle lui faisait dans sa vie. Mais elle voulait avoir l’assurance de n’avoir pas commis d’erreur en ayant accepté que ce soit lui et pas un autre qui vienne lui faire franchir cette étape importante de sa vie de femme. Dans le même instant, elle se demandait pourquoi avoir d’abord attendu de lui offrir ce qu’elle avait de plus intime avant de juger de la justesse de son engagement. Et comme s’il lisait dans ses pensées, il s’empressa de la rassurer.
— N’aie aucune crainte, Nicole. Je t’aimerai toute la vie.
— Tous les hommes disent la même chose au début.
— Je ne te quitterai jamais. Pour rien au monde.
— Tu ne penses pas que c’est un peu trop tôt pour dire « jamais » ?
— Je te veux pour la vie, tu peux le comprendre ?
En lui parlant, il donnait à sa voix le ton d’une supplication mêlée d’une sincérité frustrée. Il semblait vouloir que chacune de ses paroles, chacun de ses mots s’infiltre indéfiniment dans son esprit. Nicole fit cependant l’effort de cacher son contentement derrière un visage où n’apparaissait aucune émotion.

 Analyse du sens avec l'assistant personnel à la rédaction Cordial

D'une façon plus précise, l'analyse des thèmes généraux de ce texte indique une prédominance des thèmes suivants : «quantité», «participation», «image de soi», «intelligence et mémoire», «existence», «identité», «jugement et valeurs» et «ordre». Une étude lexicologique et sémantique de l'ensemble des phrases indique que les mots forts du texte sont «tanti», «policier», «plait», «vener», «teinté», «serveuse», «asseoir» et «agresseur». Parmi les noms propres, on relève une nette prédominance des mots «Nicole», «Nigéria», «Charles» et «Édouard».  

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Guy Landry Bouye :
 Auteur ambassadeur chez Edition999

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Guy Landry Bouye
" L’écriture est ma passion. "

 Lire son interview avec Edition999

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.