L’interview de Jean-Michel sur Plume d’Auteur

Jean-Michel (Auteur)

Publié le 17 septembre 2015

 sur une moyenne de 4 votes

Thème : Le Blog d’Edition999

 Le mot de Jean-Michel pour L’interview de Jean-Michel sur Plume d’Auteur

Pouvez-vous nous présentater votre structure, histoire et philosophie
Lorsque j’ai créé Edition999, je venais d’être refusé par plusieurs éditeurs, j’avais participé à deux soirées démoralisantes d’éditeurs à compte d’auteur. Je m’étais dit alors :
-  Pour être lu, il faut des lecteurs.
-  Où sont les lecteurs, sur internet.
-  Veux-tu faire fortune avec tes écrits, non.
J’ai créé un site web, Edition999.
Des lecteurs ont lu mes publications, puis quelques semaines après, des auteurs m’ont demandé s’ils pouvaient également publier sur le site, j’ai dit oui, et l’aventure a commencé.
Je voulais un site simple, légal, de qualité, gratuit et destiné à TOUS les écrivains francophones. Une gageure.
Je désirais de nouvelles rencontres, entre lecteurs, auteurs, éditeurs, imprimeurs du monde entier. Une utopie.
Aujourd’hui, Edition999 c’est :
- 2300 ebooks gratuits mis à disposition, environ 1000 auteurs, des dizaines d’auteurs publiés papier « passés par Edition999 » et des milliers de lecteurs et de téléchargements. - - - C’est quatre collaborateurs bénévoles.
- Une participation au développement de la langue française en publiant gratuitement des auteurs de Tunisie, Algérie, Sénégal, Canada... Belgique de langue francophone, gratuitement, légalement et sans contrainte.
- Des autobiographies d’auteurs vivants dans des pays difficiles, des témoignages de vie d’infirmières, de malades, de littérature fantastique, policière... Un vrai concentré de lectures hétéroclites.
- Des lecteurs qui visitent, découvrent, téléchargent légalement, lisent en ligne, sur ordinateur, smartphone, tablette. Des lecteurs qui écrivent une critique, une note, un partage à d’autres lecteurs pour faire connaître l’auteur et ses écrits.
- Une faille dans le monde de l’édition papier, ce monde très fermé pour l’écrivain.
- Un point de rencontre et de partage aisé et libre entre l’auteur et le lecteur.

Quand vous recevez un manuscrit, que recherchez-vous ?
A la différence des maisons d’éditions classiques, nous ne lisons que le début du manuscrit et sa description. Avec ces quelques lignes, nous analysons l’orthographe et la grammaire, la description, l’exotisme, et le sujet : il peut être même engagé dans certains pays dictatoriaux.
Ensuite nous publions. (une exception pour la rubrique jeunesse où le filtrage est sévère)
C’est le lecteur qui vient rechercher un livre et qui est sélectif. Par ses notes et ses avis, nous agissons ; si nous avons bien choisi de publier car l’œuvre satisfait nos lecteurs, l’ebook reste et peut réapparaitre grâce à l’ « affichage éternel ».
Si c’est non, le manuscrit partira dans la rubrique « recalée » en attendant une version corrigée ou une demande de suppression de l’auteur.
Quelle est votre vision du marché du livre ?
Pour faire simple, en 2013 c’est 3.9 milliards d’euros en France et 356 millions de livres vendus. De grosses maisons d’éditions qui monopolisent la sélection et la distribution. Mais c’est aussi 5h20 de lecture hebdomadaire.
Dans l’histoire, le livre a toujours survécu, pourtant certains modèles comme le scolaire, les beaux-arts, dictionnaires et loisirs ont du souci à se faire avec l’internet. La littérature et les rentrées littéraires parlent d’elles même. Le livre est là et bien ancré dans la vie des gens.
Edition999, avec son projet aide aux développements du livre numérique, la littérature francophone sans pas de frontière, sans censure et sans nécessité financière de publications avec des retombés économiques obligatoires.
Donc je pense qu’il y a de place pour tout le monde. J’imagine qu’Edition999 devient doucement l’un des laboratoires des grandes maisons d’édition. Un acteur complémentaire pour le développement du livre papier et des livres non publiables, car non rentables. Une chance pour le livre resté au fond du tiroir.
Pourquoi avez-vous choisi l’édition à compte d’éditeur / compte d’auteur ?
Notre projet n’a pas de contrat, sauf moral entre le lecteur et l’auteur. Pas d’argent, on partage son œuvre avec comme objectif : « être lu ».
Edition999 est un laboratoire, un révélateur de talent, une pépinière sans contrat, de talents en devenir ou déjà confirmés qui décident de partager leurs livres.
Que pensez-vous de l’édition numérique ?
Je pense que dans les années à venir, elle sera le pendant de l’édition papier. On achètera un livre et l’on aura sa version numérique comprise. Un peu comme le disque vinyle.
Il s’agit d’une vraie nouvelle économie qui démarre lentement avec les liseuses, smartphones et tablettes car le support est en plein essor. La raison majeure de la difficulté de son développement est que le contenu est plus en avance que le contenant.
Comme je le disais précédemment, je pense que l’édition numérique sera aussi le laboratoire des éditeurs papier, un marché où chacun pourra déposer des œuvres et où le lecteur sera le premier filtre de la qualité de l’auteur.
Quels conseils donneriez-vous à de jeunes auteurs ?
D’abord écrivez ce que vous voulez. Ensuite, faites lire autour de vous en dehors du cercle familiale, écoutez les avis et retravaillez le cas échéant.
Ensuite, essayez l’envoi aux grands éditeurs, car il faut tenter le Graal d’abord, cela sert d’expérience.
Si vous êtes accepté, c’est parti.
Si vous êtes refusé, frottez-vous à des lecteurs inconnus en publiant sur un site comme Edition999. Etudiez les retours, parlez de votre œuvre sur les réseaux sociaux, échangez avec le dialogue… et là, vous verrez si votre livre est bon ou à retravailler de nouveau.
Puis, retentez votre chance avec les grands éditeurs.
Mon conseil est : écrivez, faites-vous plaisir et ne pensez pas être millionnaire en écrivant.
De quelle manière un auteur peut vous proposer son manuscrit et quels sont vos délais de réponse.
Il suffit de venir sur le site Edition999, de cliquer sur le bouton : publier gratuitement, de remplir le formulaire reprenant le titre, description, mail, nom d’auteur, manuscrit, une photo pour la couverture et une photo pour la page auteur. Ensuite, c’est Edition999 qui fait rapidement le travail.

(Interview sur Plume d’auteur.com)

Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Découvrez Jean-Michel :

  • Avis (1)

    Vos commentaires

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 En relation avec L’interview de Jean-Michel sur Plume d’Auteur