L’enfer des Cités

Kavalema (Auteur)

Publié le 14 janvier 2013

 sur une moyenne de 42 votes

Thème : Histoires recalées

 Le mot de Kavalema pour L’enfer des Cités

L’enfer des Cités

L’enfer des Cités "La danse du Cobra" Les tournantes, tous connaissent ce mot devenu aujourd’hui un phénomène de société qui malheureusement est rester longtemps tabou il y à encore une quinzaine années. Des jeunes filles, tout juste adolescentes, étaient utilisé pour assouvir les envies bestiales de groupes de jeunes dealers ou délinquants qui faisant régner une terreur insoutenable et silencieuse dans leurs cité et celles avoisinantes. La crainte des représailles, la honte pour leurs familles ou l’humiliation constante aurons raison de ses filles à la vie brisé, au corps souillé et meurtrie qui les conduiras petit à petit, jours après jours à la déchéance, la drogue et la prostitution. Très souvent après leurs cours, elles étaient emmener dans les caves, les cages d’escaliers, ou un locale a poubelles, mal éclairé, sale ou régner une odeur nauséabonde. Pour la plupart d’entre elles, forcés de se soumettre à des exhibitions et des fellations à la chaine, ou les flashs des téléphones portable crépitent dans l’obscurité et ainsi immortalisée les scènes sous les rires et les ricanements d’une meute de chien...... ] affamé sous l’emprise de la drogue. Les plus jolies d’entre elles, serons violé par le groupe sous l’autorité d’un seul et unique chef. L’histoire que je vais vous raconter, se passe dans une banlieue du Havre, la cité des peupliers. Tout les habitants connaissent les pratiques et ce que ses jeunes filles subissent et endurent dans les cavent, mais voila personne auraient osé parler. La peur, inscrit à jamais au fer rouge sur leurs visages. Chadhé, surnommée aussi le Cobra, est une jeune fille d’origine algérienne, une "Kahba", le nom donner à ses Putains de Cités, qui est aussi la propriété de Selim un dealers des peupliers. Elle subira l’humiliation, le viol, les tournantes et la prostitution plus que toutes les autres. Je vais vous raconter son Histoire. La danse du Cobra peut commencer.

L’interview de Kavalema

PS : DECONSEILLE AUX PLUS JEUNES. 15 ANS ET PLUS

Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Kavalema :

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Kavalema
" Karim, écrivain amateur de 48 ans, Mon nom d’auteur Kavalema ( au cas ou je deviendrais célèbre, rire !! ) je vis avec Ma femme et mes deux enfants à Wasquehal, dans le nord de la France. Je me suis mis à écrire très tard, même si j’aurais voulu le faire beaucoup plus tôt. Mon premier Roman "La Danse du... "
  • Avis (5)

    Vos commentaires

    • Le 23 septembre 2014 à 12:02, par Jean-Michel En réponse à : L’enfer des Cités

      A la demande de plusieurs lecteurs, et après notre vérification, nous déplaçons le manuscrit dans la rubrique des histoires recalées en attendant une nouvelle version livrée par l’auteur.
      Service de lecture Edition999

      Répondre à ce message

    • Le 22 septembre 2014 à 21:51 En réponse à : L’enfer des Cités

      Quelle orthographe !!!
      Aucunes excuses à mes yeux, ai au moins la décence de corriger ce brouillon.

      Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2013 à 16:17, par beatrice88 En réponse à : L’enfer des Cités

      c’est un livre "dur" par des descriptions très osées pour ne pas dire pornographique ; il veut nous faire vivre la vie de certains jeunes en romancé . Effectivement a ne pas mettre dans toutes les mains

      Répondre à ce message

    • Le 29 janvier 2013 à 10:51 En réponse à : L’enfer des Cités

      Ce livre n’est pas comme on pourrait le croire un livre expliquant la tourmente des jeunes filles vivant ce calvaire.
      Il s’agit essentiellement d’un livre pornographique racontant cruement les comportements de ces jeunes mâles se croyant tout permis et sans aucun ressenti des victimes.
      Les jeunes filles et en priorité Malika sont décrites comme des filles faciles pour lesquelles on aurait presque envie de dire "bien fait pour elles !!!").
      C’est un texte écrit par un homme avec moultes de détails scabreux mais peu de sentiments.
      Sans rajouter l’ampleur des fautes d’orthographes qui saute aux yeux à chaque ligne.

      A NE PAS LAISSER ENTRE TOUTES LES MAINS

      Répondre à ce message

    • Le 15 janvier 2013 à 21:09, par CASH En réponse à : L’enfer des Cités

      Sincèrement, j’aurais aimé te lire mais les fautes d’orthographe m’en empêchent. Là, c’est trop. Si même dans ta présentation, il y en a autant, je n’ose ouvrir le livre. Tu aurais pu faire l’éffort de corriger avant de mettre en ligne. Il y a des correcteurs d’orthographe et c’est un peu fait pour ça.

      Répondre à ce message

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.