Livre gratuit : "Autobiographie - Autofiction"

L’autobiographie est un style en littérature très personnel.

Elle permet à l’écrivain de faire découvrir son histoire sur une période de sa vie. C’est un moment intime entre le lecteur et l’auteur, mais aussi une rencontre entre un individu et l’histoire avec ou sans un grand "H". Son étymologie grecque explique qu’il s’agit d’écrire sur sa vie personnelle. Un vrai programme que de se raconter pour partager pour l’éternité des moments d’intimité.

Tous les livres gratuits de notre catalogue Autobiographie - Autofiction

  • Passe-moi l’avouillette
    Les aventures d’enfance, les rencontres simples ou fantasmées, les expériences de vie et les anecdotes piquantes et urticantes de cinq entités « humaines » vont générer un serment d’amitié qui les liera pendant plus de cinquante années. Ils resteront unis (...)
  • Les idiots et l’idole
    Un doctorant voit sa thèse obtenir un succès populaire inattendu autant qu’immérité Dépassé par l’exploitation qui en est fait, au point de s’en voir dépossédé Il découvre petit à petit les raisons
  • Chronique d’une déception
    Mon livre est une œuvre qui parle de mon vécu dans la politique de mon pays en militant dans un parti,je décris aussi le comportement des puissances étrangères dans mon pays et en Afrique.
  • Le jeu des sept familles
    Retrouver ses véritables origines peut faire l’objet de la quête de toute une vie. La mienne a duré soixante ans avec les souffrances qui vont avec.
  • AL is COOL
    Je vous soumets mon tapuscrit « AL is COOL », un roman autobiographique qui explore les pièges de la dépendance et des addictions dans le monde actuel de la jeunesse
  • Le Scellement de l’Allianc
    Je m’exprime en m’autorisant à appliquer le "Je" dans un décor qui témoigne de la passion. Le fait de ressentir quelque chose qui vient de mes aspirations les plus profondes, m’encourage à mettre par écrit ma tentative personnelle. Mon âme met à la (...)
  • Nostalgie d’un vieux (...)
    Ces pages sont les réflexions notées au jour le jour par un vieillard enfermé en lui-même, jetant parfois un regard sur ce qui lui apparaît de la vie à travers le filtre de son esprit suranné.
  • Mes vingt-quatre mois de
    Mon service militaire dura vingt-quatre mois de novembre 1960 à octobre 1962.
  • Cauchemar sur le green
    J’ai consacré les trois dernières années professionnelles au sein d’une société pétrolière à un projet d’usine en Allemagne. Ces années ont été exaltantes, mais demandant une forte implication de ma part. Admis à faire valoir mes droits à la retraite je me (...)
  • La vie d’un Autre
    Une préface est généralement là pour capter l’attention du lecteur et le tenir en suspense, faire de la pub et pour que celui-ci ait envie d’en savoir plus pour acheter le livre. Pourtant ce n’est pas ce que je vais faire. Ce n’est pas un livre (...)
  • Demain il va faire (...)
    L’idée de ce livre est venue il y a bientôt 10 ans : nous avions prévu avec mon meilleur ami d’écrire un livre sur notre vie, notre parcours. Puis le temps est passé et aujourd’hui, avec la maturité, l’expérience, le changement professionnel, les (...)
  • Mon mai 68 : Souvenirs
    En mai 1968 s’est déroulée en France une série d’événements constitués de grèves générales ainsi que de manifestations qui se sont prolongés en juin. Ces événements sont enclenchés par une révolte de la jeunesse étudiante parisienne qui gagne ensuite le monde (...)
  • Vous avez dit tragique
    Ces textes sont extraits du journal de l’auteur. Ils résultent de ses réflexions quotidiennes, nourries de ses rêves, de ses croyances et de ses fantasmes.Ici l’imaginaire côtoie la raison, pour se livrer un combat sans issue qui illustre la vie (...)
  • Quand la violence sévit
    Quand la violence sévit, c’est le marteau et l’enclume qui s’ y imposent et la prière est vaincue…
  • Les paranoètes
    Nous reconnaissons dans ce mot de paranoésie qu’il est composé de deux éléments. Le premier tiré de paranoïa qui est folie, le second, venant de poésie, qui est également folie, du moins si l’on en croit certains adeptes fanatiques de la (...)